Dernier round à Montréal pour «Slam!» et petit tour de piste printanier

2024_04_05-Slam-FLIP-Fabien-Cortes-Naomi-Eddy-Maeva-Desplat_JFSavaria.jpg
Fabien Cortes, Naomi Eddy et Maeva Desplat dans "Slam !" de FLIP Fabrique - Photo de JF Savaria
2024_04_05-Slam-FLIP-Jeremie-Arseneault-Fabien-Cortes_JFSavaria.jpg
Jérémie Arseneault et Fabien Cortes dans "Slam!" - Photo de JF Savaria
2024_04_05-Slam-FLIP-troupe-au-salut_JFSavaria.jpg
La troupe de "Slam!" de FLIP Fabrique et Ex Machina - Photo de JF Savaria
2024_04_05-Chroniques-carmagnolesques-chaotiques-de-lannee-du-dragon-troupe-salut_Sebastien-Chion.jpg
La troupe des Chroniques chaotiques carmagnolesques de l'année du dragon au salut - Photo de Sébastien Chion
2024_04_05-Duo-Azelle_Caroline-Thibault.jpg
Duo Azelle: Rosalie Beauchamp et Rachel Gauthier - Photo de Caroline Thibault
2024_04_05-Slam-FLIP-Jeremie-Arseneault-Stephane-Pansa-Fabien-Cortes_JFSavaria-scaled.jpg
Jérémie Arseneault, Stéphane Pansa et Fabien Cortes dans "Slam!" - Photos de JF Savaria
5 avril 2024,

Françoise Boudreault

Les ultimes représentations de Slam! à Montréal sont en cours, courez vite voir ce cirque qui joue comiquement et acrobatiquement avec les codes de la lutte. D’une saison à l’autre, l’hiver circassien s’achève en mode cabaret à Montréal et le printemps s’amène avec plusieurs événements à surveiller.

Chroniques carmagnolesques cahotiques de l’année du dragon

L’hiver s’achève avec le Cabaret bénéfice annuel des Productions Carmagnole, le 9 mars au Plaza. Une brochette d’artistes bénévoles ont entouré le clown et magicien Le Grand Alexandre, MC de cette mémorable soirée costumée. On y a vu, entre autres, le Collectif 4237, Carlos Verdin, Agathe et Adrien. L’événement sert à financer les activités des Productions Carmagnoles comme l’événement Carmagnole dans le parc qui aura lieu les 15 et 16 juin au parc Lalancette dans Hochelaga.

Cabaret du Monastère 

Du 8 au 16 et les 22 et 23 mars, le premier cabaret 2024 du Monastère était animé par Jerry Tremblay, un personnage drôle autant que décalé ou déroutant. Soulignons le retour du duo Azelle : Rosalie Beauchamp, cofondatrice du Monastère, et sa partenaire Rachel Gauthier ont retrouvé avec bonheur leur rosace aérienne. Mariana Del Rio au cerceau aérien et Marilou Verschelden à la roue allemande ont brillé dans leurs numéros. Coup de coeur pour le dynamique mât chinois de Jesse Harris, avec ses images qui défient la loi de la gravité. Bravo à la vaillante équipe du Monastère, et mention spéciale au désopilant DJ Olipage à qui l’on souhaite de la salade césar à volonté !

Jusqu’à ce qu’on meure

Création multidisciplinaire d’envergure, Jusqu’à ce qu’on meure n’est pas sans rappeler Tabu de la Brittanique NoFit State, vu à la TOHU lors de la première édition de Montréal Complètement Cirque en 2010 ou Intersection (2014) des 7 Doigts. Les spectatrices et spectateurs déambulent à travers des scènes éparses qui mélangent le théâtre, la danse et l’acrobatie dans le vaste espace de l’Arsenal. Après le succès de la première série de représentations en novembre 2023, Jusqu’à ce qu’on meure de Brigitte Poupart a rejoué à l’Arsenal du 6 au 30 mars. Les propositions d’envergure complexe se font rares, mais mentionnons tout de même NYX de Johanne Madore qui ose récemment une grande forme avec de multiples points d’accrochage pour des sculptures aériennes. L’expérience immersive proposée par Brigitte Poupart est réjouissante avec son espace captivant, des tableaux saisissants avec des danseuses et des acrobates de feu. Vous avez manqué ce spectacle et serez en France entre le 25 juin et le 2 juillet ? Jusqu’à ce qu’on meure jouera aux Nuits de Fourvière à Lyon. Sinon, il vous faudra attendre en novembre au Festival d’automne à Madrid… 

Dernier round pour Slam !

Après les premières représentations au Diamant début mars, la tant attendue production d’Ex Machina et de FLIP Fabrique arrive enfin à Montréal. Mis en scène par Robert Lepage, Slam ! nous propose un match de lutte en mode comédie circassienne, du 19 mars au 7 avril. Avec son ring au centre, un couple de commentateurs qu’on voit aussi à l’écran et une musique entraînante et dansante, la pièce nous offre une soirée spectaculaire. Des personnages de lutteurs et lutteuses, des entraîneurs, un concierge, des arbitres et même quatre spectateurs se succèdent à bon rythme : les huit interprètes ne chôment pas ! Le combat entre l’ultra flexible Naomi Eddy et Maeva Desplat, avec bruitages, est très réussi et l’impressionnant numéro de la contorsionniste qui sort d’une poubelle offre en bonus un point de vue kaléidoscopique des figures sur grand écran. Contrastant avec les scènes turbulentes de lutte, un savoureux moment ambiancé cool jazz, avec une trompette à la Miles Davis, grâce au sympathique personnage du concierge, interprété par Stéphane Pansa, qui assure au fil mou un très beau numéro. Les spectateurs sont inviter à manifester leurs préférence ou à chahuter pendant la soirée fort distrayante qui s’achève dans un joyeux charivari à la trampoline. Slam ! prend l’affiche le 21 avril à Saint-Hyacinthe.

En vrac

Fin mars, sortie de résidence de la prochaine création de Acting for Climate Montreal au très joli Théâtre du Marais de Val-Morin. Réciproque réunit une troupe de six acrobates autour de chorégraphies de main à main et de portés dirigés par Nathan Biggs Penton et Teo Spencer. Au même moment, à Bruxelles, le UP festival accueillait Frédérique Cournoyer Lessard en résidence pour sa création Scuse. La Croustade figure à la programmation de cet important festival belge avec L’après-midi tombe quand tes biscuits se ruinent, à voir à Québec fin mai, au Carrefour international de théâtre. Depuis 2016 les Rencontres aériennes de la Caserne sont devenues les RAM (Rencontres aériennes de Montréal) après une interruption pandémique. Pendant la fin de semaine de Pâques, un peu comme le TurboFest pour la jonglerie après le jour de l’an, l’événement rassemble les particien·ne·s d’acrobatie aérienne. Des formations au cerceau, aux sangles, au mât pendulaire ou au tissu, auxquelles s’ajoutent des activités d’échange et de partage, ont eu lieu dans les locaux de Cirque Hors Piste. Le Forum annuel d’En Piste aura lieu le 9 avril sous le thème de la recherche avec des intervenant·e·s qui prouveront la nécessité et les retombées de projets innovateurs dans le secteur du cirque. À surveiller : la pièce Fils manqués, signée Jean-François Nadeau, qui met en scène deux clowns fameux : René Bazinet et David-Alexandre Després. Les critiques sont élogieuses et les billets s’envolent rapidement. Actuellement au Théâtre la Licorne, parions qu’elle reviendra à l’affiche…